Biographie

Vainqueur du Grand-Prix de World Piano Masters de Monte-Carlo 2003, Roustem Saïtkoulov est issu de la prestigieuse école russe de piano.

Son jeu a été caractérisé par Sir Neville Marriner comme « particulièrement impressionnant par son interprétation légère, vibrante et techniquement éblouissante, articulée avec une extrême sensibilité. »

Né à Kazan, Roustem Saïtkoulov se forme au Conservatoire National de sa ville, puis au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou (classe d’Elisso Virsaladze).

Une série de Prix internationaux lui ouvre les portes des grandes salles de concert autour du monde: la Salle Pleyel, le Théâtre du Châtelet, le Wigmore Hall à Londres, l’Accademia Santa Cecilia à Rome, le Tonhalle de Zurich, le Konzerthaus de Berlin, la Philharmonie de Saint-Petersbourg, le Tokyo Metropolitan Art Space, le NCPA (National Center for the Performing Arts) à Pékin ainsi que la Cité Interdite, l’Opéra de Sydney, le Teatro Colon et le Centre Culturel Nestor Kirchner à Buenos-Aires, le Palacio de Bellas Artes à Mexico, ainsi que dans des festivals majeurs tels que La Roque d’Anthéron, Montreux, Edimbourg (2016)…

De grands orchestres l’invitent en soliste: Royal Philharmonic Orchestra de Londres – avec lequel il enregistre les deux Concertos de Chopin en 2012 – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, Orchestre Symphonique de Prague, Tonhalle de Zurich, Orchestre RAI de Turin, Sinfonia Varsovia, Orchestre Municipal de São Paulo, Orchestre Symphonique de Pékin, ou Tokyo New City Orchestra (2016). Il est le pianiste de prédilection de Yuri Temirkanov pour nombreuses tournées de l’Orchestre Philharmonique de Saint-Petersbourg en Europe en Asie.

Son disque « Piano Etudes » (Arensky, Chopin, Prokofiev, Scriabin, Stravinsky) paru chez EMI Classics a fait évènement parmi les critiques européens. Il enregistre en 2015 le 1er Concerto n° 1 de Chostakovitch ainsi que le Concerto de Jaan Rääts avec l’Orchestre des Pays de Savoie.

Parallèlement, Roustem Saïtkoulov forme avec Maxim Vengerov un duo accueilli dans le monde entier et couvert de critiques retentissantes.